Des négociations commencent enfin !

vendredi 14 juin 2013
par  Snes Mayotte
popularité : 4%

Des négociations commencent enfin !

Hier soir, jeudi 13 juin, suite à notre préavis de grève sur le Baccalauréat, le SNES (Paris et Mayotte) a été contacté par le cabinet du Ministre de l’Education Nationale.

Des négociations ont eu lieu sur plusieurs points. Le gouvernement s’engagerait sur les points suivants :

-  Indexation de tous les non titulaires du MEN au même titre que les titulaires.

-  Maintien du dispositif indemnitaire actuel sur la totalité de leur séjour (4 ans) pour tous les collègues arrivés selon le décret de 1996, y compris les collègues arrivant à cette rentrée 2013.

-  Maintien des rémunérations actuelles pour les nouveaux arrivants 2014… mais pour un séjour de 5 ans au lieu de 4. Quand l’indexation sera au taux maximum, l’ISG serait alors de 26 mois pour 5 ans (et non plus de 20 mois)… et elle serait attribuée à chaque fonctionnaire et non plus par couple.

Attention, ce dernier point n’est pas encore tranché…
ce qui est pourtant pour nous une condition non négociable.

Nous avons bien évidemment demandé un écrit du Ministère pour confirmer ces mesures, notamment la dernière sur laquelle il n’y a pas encore d’engagement ferme.

Le MEN nous a promis une réponse claire et écrite au plus tard lundi prochain.

Dans ces conditions, et afin de donner toutes ses chances aux négociations, nous proposons aux collègues d’aller surveiller les premières épreuves du baccalauréat lundi 17 juin.

Mais attention, si l’ensemble de ces propositions n’est pas acté au plus tard lundi, si le Gouvernement joue la politique du pire, nous appellerons l’ensemble des collègues à faire grève du mardi 18 au Vendredi 21 juin et à empêcher par des piquets de grève le déroulement du baccalauréat.


Documents joints

PDF - 40.3 ko

Brèves

A l’aise Macron dit des fadaises

samedi 2 février

Hier lors du Grand Débat National avec les maires ultra-marins et pendant plus de 7 heures, le Président de la République a pu étaler en bras de chemise sa haute connaissance des outre-mer.
Pourtant il y a 10 mois celui-ci affirmait sur BFM TV que la Guyane était une île.

Qui fait quoi ?

jeudi 24 janvier

Les EMS ont pour principale mission la "sanctuarisation des établissements scolaires"...
Pourtant à chaque grève nous les comptons en nombre aux accès du Vice-Rectorat, à qui la faute si un problème survient aux alentours d’un établissement ?... :(

Plus de services publics et plus d’État.

samedi 6 octobre 2018

À l’occasion de la visite du Ministre de l’action et des comptes publics, nous rappelons que depuis des années le SNES-FSU Mayotte dénonce la dégradation des services publics et le déficit d’État à Mayotte.
Aujourd’hui des étudiants ne peuvent toujours pas rejoindre leur affectation dans l’enseignement supérieur et des collègues se retrouvent en situation irrégulière.
Ce problème nous interpelle quant à la volonté réelle du gouvernement d’assurer le fonctionnement régulier des institutions. Il est grand temps que l’État se donne à Mayotte les moyens de fournir des services publics dignes d’un département de la République. L’avenir de l’île et de sa population en dépend.

200 000 visiteurs

lundi 3 septembre 2018

C’est le nombre symbolique de visiteurs qu’a franchi hier le site du SNES-Mayotte depuis son ouverture en novembre 2014. Merci à toutes et tous.

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 22 mars 2019

Publication

415 Articles
1 Album photo
24 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

25 aujourd’hui
173 hier
223752 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés