EXPULSIONS ILLEGALES D’ELEVES MINEURS ET MAJEURS REAGISSONS

jeudi 13 janvier 2011
par  Marc Vergara
popularité : 3%

EXPULSIONS D’ELEVES MINEURS ET MAJEURS
Bon nombre de nos élèves se sont fait rafler. Certains mineurs d’autres majeurs. Les mineurs selon l’ordonnance 2000-373 du 26 avril 2000 relative à Mayotte, ne peuvent être arrêtés, emprisonnés et reconduits à la frontière. Les élèves majeurs scolarisés ont le droit de poursuivre leurs études jusqu’à la fin du cycle (article 19 du décret 90-484 du 14 juin 1990).Dans au moins un cas, des membres de la famille et la Cimade ont présenté le matin les papiers justificatifs de sa scolarité. L’élève a du quitter Mayotte le soir. Sur ce cas également, Roger Ferrari secrétaire à Paris du SNES HDF a été interpelé par des militants présents et a téléphoné à Me la Secrétaire Générale du Vice Rectorat qui est intervenue auprès des services de la préfecture mais trop tard.

Le SNES Mayotte a demandé au Vice Rectorat d’intervenir auprès des services de la Préfecture afin que les élèves scolarisés ne soient plus raflés, que leurs droits soient respectés et que les délais de présentation des papiers soient allongés dans le cas d’enfants scolarisés.
Le SNES Mayotte a demandé une audience auprès du Préfet afin de présenter ces revendications et voir quelles solutions de retour sont envisageables pour ces élèves expulsés injustement puisqu’une seule reconduite à la frontière les empêche à jamais d’obtenir un titre de séjour.
Le SNES HDF suit et appuiera toutes ces actions au niveau national.
Le SNES mayotte demande à ses syndiqués de diffuser auprès de tous les collègues les conseils émanant de la CIMADE qui s’occupe sur Mayotte des problèmes d’expulsions.

Devant la recrudescence des raflés en situation régulière, le SNES mayotte a choisi de diffuser les conseils de la CIMADE Mayotte (La Cimade est une association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile)
µ
LES PAPIERS A AVOIR ET A FAIRE / CE QU’IL FAUT FAIRE TE NE PAS FAIRE
· Tampon sur les photos du CARNET DE CORRESPONDANCE (ne jamais le confisquer !) et photocopies du certificat de scolarité en permanence sur l’élève

· Appréciation négative sur le bulletin = expulsion

· Dépôt de demande de certificat de nationalité française si nés à Mayotte (meilleur traitement si examen type BTS)

· Si un élève a un problème : appeler la CIMAD, le chef d’établissement qui peut contacter le Vice Rectorat. Les délais sont très brefs (24h)

CIMAD Présidte : Sylvie Bryant : syvi.bryant@gmail.com// Vice Présidt 0639 943393 Michel Redoute


Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 10 décembre 2016

Publication

384 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
13 Auteurs

Visites

16 aujourd’hui
133 hier
120270 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté