La FSU-Mayotte reçue par le nouveau vice-Recteur

vendredi 12 juillet 2019
par  Snes Mayotte
popularité : 1%

Vendredi 12 juillet de 8h00 à 10h00,les 2 co-secrétaire de la FSU Mayotte, 2 secrétaires adjoint du SNES Mayotte et 2 co-secrétaires du SNEP Mayotte ont rencontré le nouveau vice recteur, accompagné du SG et du Dircab, afin de lui exposer nos mandats.


Le nouveau vice-Recteur, Monsieur Gilles Halbout, s’est entretenu pendant deux heures avec les 2 co-secrétaire de la FSU Mayotte, 2 secrétaires adjoint du SNES Mayotte et 2 co-secrétaires du SNEP Mayotte.

Quatre grands thèmes ont été abordés :

Agents titulaires du service public d’éducation

Répondre aux questions d’attractivité et de stabilisation des titulaires par des mesures financières.

Nous rappelons les pertes financières engendrées par le remplacement de l’IE par l’ISG pour les agents. La pyramide des âges est désastreuse (peu de 35/55 ans) :

- Attirer les néo-titulaires en leur attribuant IFCR et ISG (contentieux en cours)
- Attirer les couples d’agents en attribuant 1 ISG par agent au lieu d’une ISG par couple
- Stabiliser l’ensemble des équipes en augmentant l’indexation à 1,60 (cf la Réunion). Le SG rappelle la position du MOM qui craint qu’il faille revoir l’indexation de l’ensemble des DOM. Nous faisons remarquer que la mise en place de l’indexation à Mayotte n’a pas entraîné de modifications dans les autres départements.
- Valoriser le service à Mayotte : intégrer les lycées dans les missions spécifiques de la voie 1 de la classe exceptionnelle. Cela aurait pour effet de faire revenir les agrégés vers les Lycées (donc amélioration des résultats du bac)
- L’IRPL qui est calculée différemment par le MEN par rapport aux autres ministères
- ITR (indemnité temporaire de retraite) ; sans reprise de l’AGS de nombreux agents (premier degré) se voient refuser l’ITR
- La zone pacifique n’est pas accessible pour les agents de Mayotte (bien qu’un recteur l’ai déjà fait et que l’actuel préfet se prépare à y aller).

À défaut de mesures concrètes le nombre de contractuels continuera d’augmenter.

Agents contractuels


- Rationaliser leur gestion par l’intégration dans les documents préparatoires à la commission consultative paritaire de paramètres tel que :

  • -Postes vacants
  • -Ancienneté de service
  • -Vœux
  • -Situation administrative : CDI/CDD.

Le SG rappelle son souhait de faire signer le maximum de contrats avant les vacances, il rappelle la difficulté liée au calendrier (obligatoirement après le mouvement des titulaires). Pour cette gestion, le VR ne dispose pas de logiciel, le travaille est fait « à la main ».
Nous faisons remarquer que pour les Psy-én, pourtant peu nombreux, aucune affectation ne leur a été proposée à ce jour. Le VR s’engage à « regarder ça » (à suivre).
Il s’engage également à ce que ses services progressent dans l’affectation des contractuels.

- IRCANTEC ; Le rectorat a bien fait du rétro-pédalage. Effectivement le décret d’application n’est pas paru. Pour le SG , il s’agit d’anticiper, nous convenons avec lui que de nombreux agents l’attendent. Sur la rétro activité, le SG pense que le décret devrait le préciser (au moins la date de parution de la loi soit 2 années).

Relations vice-rectorat/élus du personnel

Au niveau des instances, des progrès ont été constaté, mais sur la forme :
Permettre le travail de préparation par les élus
- Respecter l’envoi de documents complets au moins 8 jours avant (comme précisé dans le règlement intérieur)
- Envoi des convocations à l’ensemble des élus (titulaires comme suppléants)
- Envoi des PV avant la tenue de la réunion suivante
Pendant la réunion  :
- Énumération des titulaires
- Ordre du jour
- Le VR est surpris de nous entendre dire que nous ne voyons jamais le recteur dans les commissions. Promesse est faite de parfois y participer (ou la DAASEN)
- Envoyer l’ensemble des textes produits par le VR aux élus du CTP (cela fait partie des compétences du CTP).
Le SG fait remarquer qu’il y a trop de circulaires et qu’il faut « monter en puissance ». Nous lui rappelons que dans les rares notes de service rectorales que nous sont transmises, les oublis constatés ne sont jamais pris en compte. Nous lui rappelons également qu’à défaut de réunion, une consultation électronique des élus du CT est toujours possible et hautement souhaitable. La FSU demande que l’intégralité des textes soit transmis aux élus du CTP comme c’est le cas pour les directeurs d’école et chefs d’établissement. Le nouveau Vice-recteur est favorable à cette demande.
- L’absence de réponses dans certains services, notamment la DRH. Nous attendons, dans des délais raisonnables une réponse lorsqu’un élu sollicite un RV ou pose une question
- Difficulté pour les élus d’accéder physiquement au VR

Conditions de travail


- Chaleur (EPS, mais aussi salles à plus de 35°)
- Sureffectif dans tous les établissements
- Infrastructure des bâtiments : conséquences des séismes, constructions scolaires, maintenance de l’existant…nécessité d’un suivi
Le VR ne considère pas que les « modulaires » climatisés soient une solution (surtout si l’on souhaite s’inscrire dans un esprit de protection de l’environnement). S’ils sont pratiques à court terme, il faut envisager des constructions qualitatives protectrices de l’environnement (500 millions d’€ dont 80% pour le secondaire).
Le secrétaire général nous annonce, d’ici 2027, la création de 4 lycées, 6 collèges et de nombreuses extensions.

Autres sujets abordés


- Création d’un concours qui ne serait valable qu’à Mayotte (à l’instar du premier degré) ainsi qu’un concours dérogatoire pour un certain nombre de disciplines.
- Affectations des élèves de secondes.
- Le grand nombre de redoublants à la session du bac 2019. Il y a 1500 élèves à affecter (100 à 150 par établissement en seconde et terminale) pour 300 places dans les 3 lycées de la seconde chance.
- Le VR ne rejette pas une intervention de l’état dans les constructions du premier degré mais en il en souligne le caractère hautement politique.

Pour conclure

Le nouveau vice-Recteur a été attentif aux revendications de la FSU, il dit lui-même ; « il est dans l’intérêt du service de travailler avec les OS ».
Nous prenons acte des paroles de M. Halbout, nous attendons maintenant les actes.


Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 8 octobre 2019

Publication

477 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

66 aujourd’hui
194 hier
270413 depuis le début
9 visiteurs actuellement connectés