Pour des réponses sérieuses à l’insécurité et à nos revendications : LA GRÈVE CONTINUE.

mercredi 14 mars 2018
par  Snes Mayotte
popularité : 7%

La réunion d’hier soir entre la MOM, l’intersyndicale et les collectifs citoyens s’est terminée par quelques déclarations et promesses sécuritaires qui n’apportent aucune solution aux revendications portées par la FSU et le SNES Mayotte et qui répondent insuffisamment aux légitimes demandes de sécurisation du département portées par les manifestants.

Même s’il est indispensable de mener des actions de police contre la délinquance et donc de renforcer les effectifs avec le matériel adapté, il parait évident que ni le financement national d’associations de lutte contre l’immigration clandestine, ni la suspension d’un mois des titres de séjours ne va résoudre le problème de l’insécurité à Mayotte.

Rien n’est plus surprenant que d’ignorer le rôle de l’Éducation dans la lutte contre l’insécurité. Le nombre sous-évalué de 6000 mineurs isolés est aussi le résultat d’une politique éducative délaissée depuis de trop nombreuses années sur le territoire.
L’attractivité ( hausse de l’indexation, attribution de l’ISG après l’IE transitoire), revendiquée par le SNES-Mayotte depuis de longues années pour renforcer l’encadrement de services publics en souffrance (éducation et santé notamment), doit faire partie des négociations. Afin de pouvoir nous faire entendre il est nécessaire d’être nombreux à poursuivre cette grève et d’être nombreux à la manifestation du 22 mars.

Tous en grève pour protester contre le mépris, l’insécurité et qu’on compense enfin nos difficiles conditions de travail !


Brèves

A l’aise Macron dit des fadaises

samedi 2 février

Hier lors du Grand Débat National avec les maires ultra-marins et pendant plus de 7 heures, le Président de la République a pu étaler en bras de chemise sa haute connaissance des outre-mer.
Pourtant il y a 10 mois celui-ci affirmait sur BFM TV que la Guyane était une île.

Qui fait quoi ?

jeudi 24 janvier

Les EMS ont pour principale mission la "sanctuarisation des établissements scolaires"...
Pourtant à chaque grève nous les comptons en nombre aux accès du Vice-Rectorat, à qui la faute si un problème survient aux alentours d’un établissement ?... :(

Plus de services publics et plus d’État.

samedi 6 octobre 2018

À l’occasion de la visite du Ministre de l’action et des comptes publics, nous rappelons que depuis des années le SNES-FSU Mayotte dénonce la dégradation des services publics et le déficit d’État à Mayotte.
Aujourd’hui des étudiants ne peuvent toujours pas rejoindre leur affectation dans l’enseignement supérieur et des collègues se retrouvent en situation irrégulière.
Ce problème nous interpelle quant à la volonté réelle du gouvernement d’assurer le fonctionnement régulier des institutions. Il est grand temps que l’État se donne à Mayotte les moyens de fournir des services publics dignes d’un département de la République. L’avenir de l’île et de sa population en dépend.

200 000 visiteurs

lundi 3 septembre 2018

C’est le nombre symbolique de visiteurs qu’a franchi hier le site du SNES-Mayotte depuis son ouverture en novembre 2014. Merci à toutes et tous.

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 15 février 2019

Publication

409 Articles
1 Album photo
22 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

55 aujourd’hui
104 hier
219558 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés