Insécurité et examens

dimanche 19 juin 2016
par  Snes Mayotte
popularité : 5%

Chers collègues,
Suite à notre demande auprès des services du Vice-rectorat, vous avez reçu ce jour le message de la Vice- rectrice.
Si nous prenons acte des mesures complémentaires (pré-positionnement de véhicules de gendarmerie), celles - ci sont loin de tenir compte de la gravité de la situation actuelle.
C’est pourquoi nous demanderons dès demain matin la tenue en urgence du CHSCT, soit dans les 24 heures suivant les textes.

Au-delà de l’habituelle langue de bois de l’administration, nous demandons, non la suppression - comme le message rectoral peut le laisser croire - mais la réorganisation des examens de fin d’année afin d’éviter que les correcteurs et interrogateurs aient à se déplacer aux quatre coins de l’île pour les examens du baccalauréat (oraux et corrections) et du brevet.

Faute de mesures plus concrètes nous appellerons les collègues à exercer leur droit de retrait dès le jeudi 23 juin.
Amitiés syndicales,
Le bureau du SNES-Mayotte


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 23 novembre 2017

Publication

431 Articles
7 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
13 Auteurs

Visites

97 aujourd’hui
169 hier
159978 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés